DRAMES DE LA ROUTE
ADRA OEUVRE EN FRANCE ET EN AFRIQUE! AGISONS
search_left
La Conférence du vendredi 26 au Samedi 27 Mars 17.
Vign_flayer
Révélation divine sur le ciel venez vivre 2 jours de témoignage au 73 rue de la briche 93200 Saint

paix

 
 
Vign_3372535
 
Vign_2_Couverture_livre_adra_1_definitive_du_04_05_2015
 
PayPal
 
PayPal
 
Vign_chrsss_003
 
Vign_chrsss_001
 

vign3_sans_titre_logo

vign3_531401_143687649101340_2061325215_n_1_

vign3_275-spot-securite-routiere-telephoner-en-voiture-video

vign3_la-securite-routiere-enseignee-des-la-maternelle

vign3_reglementation_2008-02

vign3_imagesca8grx77

vign3_imagescalnmw5r

vign3_imagescatuwkev

vign3_images_4_

vign3_imagesca86byg9
 
Vign_Photo0360
 
Vign_15042012
 
 
 
 

Que pensez-vous de mon site internet


Fantastique!
Super!
Pas si mal
 
 
 
Vign_senat_19032011_037

PRESENTATION DE L' ASSOCIATION  : DRAMES DE LA ROUTE EN AFRIQUE ( ADRA ),  LORS D'UN COLLOGUE  LE (Samedi 19 MARS 2011 - Palais du Luxembourg). PARIS.

LE DISCOURS DE PRINCESSE AU SENAT.

Notre vocation :

         Notre association a pour vocation de contribuer à prévenir les accidents de la route en france et en afrique.
Nous voulons concourrir à soulager les familles des victimes en commémorant les endroits où la vie d'êtres chers s'est arrêtée et en leur apportant une aide psychologique et morale.

         Nous pensons que si un accident s'est produit à un endroit donné c'est que celui-ci n'offrait pas des conditions de sécurité suffisante.

          C'est pourquoi la commémoration de ces lieux offriraient le double avantage de rendre hommage aux victimes mais aussi de prévenir d'autres accidents, Car ( La Prévention Routière est la mère de La Sécurité Routière).

1- NOUS DEMANDONS A L'ETAT UN PLAIDOYER.


2- UNE REFORME DU PERMIS DE CONDUIT.

Notre motivation :

NOTRE ASSOCIATION DRAMES DE LA ROUTE EN AFRIQUE ( ADRA ) EST RECONNU D'INTERET GENERAL.

         Chacun connait les maux endémiques dont l'Afrique est victime mais on oublie trop souvent de parler de l'insécurité routière.

Or comme le rappelait récemment M. BOUBACAR, Président de l'Union économique et monétaire ouest-africaine avec ses huit pays membres : le Bénin ; le Burkina Faso, la Côte d'ivoire, la Guiné-Bissau, le Malie, le niger, le Sénégal, et le Togo :

          " II est inacceptable que nos systèmes d'infrastructures et de transports détruisent la vie de 1,3 millions de personnes et produisent 50 millions de blessés chaque année dans le monde dont 90% sont concentrés dans les pays à faible et moyen revenu, en l'occurence les Etats membres de L'UEMOA" .

           Selon lui, plus de 90% des decès par accident de la route surviennent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire où l'on ne compte que 48% des véhicules au niveau mondial.

Les piètons, les cyclistes, et les conducteurs à deux roues motorisés et leur passagers, représentent près de la moitié des tués sur les routes dans le monde.

           Les accidents de la route constituent la première cause de mortalité des enfants de 15 à 19 ans et la deuxième cause de mortalité des acteurs de développement âgés de 30 à 44 ans.

 
Les accidents de la route
Vign_senat_19032011_042
                  Les accidents de la route coûtent la vie chaque année à 5000 personnes au NIGERIA selon la Commission fédérale pour la sécurité routière.

                  Le nombre de personnes tuées dans les accidents de la circulation au CONGO BRAZZAVILLE et KINSHASA a augmenté de 43,4% au cours des six premiers mois de l'année 2010 par rapport à la même période de 2009, a-t-on appris de source officielle.

                 Quant au GABON, 975 accidents de la route ( soit presque un accident pour mille habitants ) ont causé la mort de 208 personnes et fait 760 bléssés en 2009.


                 Et que dire des accidents de la route dans des pays comme le CAMEROUN ?

                
                 Entre juillet 2010 et février 2011, les accidents de la circulation ont fait plus de 100 morts sur l'axe routier Douala-Yaoundé.

Cette route est d'ailleurs appellée "le carrefour de la mort". 

                   A ce rythme effréné, le Cameroun a fini par remporter le titre peu convoité de record du monde en matière d'accidentologie routière.

Les faits sont quotidiens, les statistiques claires, et il ne se passe pas un jour sans que d'autres victimes de la route ne viennent alourdir la comptabilité funeste.


Ainsi, selon un rapport de L'OMS sur la sécurité routière dans le monde ; en 2009, près de 1300 personnes sont décédées par accidents de la circulation au Cameroun pour un parc automobile de 500 000 véhicules.

 Or dans le même temps, il y a eu 4000 tués sur les routes françaises pour un parc automobile qui dépasse 40 millions de véhicules.
 Ce chiffre de 1300 morts annuels sur les routes camerounaises, rapporté au taux de motalité par accident de la route pour 100 000 habitants, donne un taux de 28% qui correspond au taux  de mortalité par accidents de la route le plus élévé du monde.

                    Par ailleurs, la mortalité routière par kilomètre parcouru montre un niveau de risque accablant pour le Cameroun car le nombre de tués pour 100 millions de km parcourus est estimé à 73 !. 

            Un chiffre affolant! 35 fois plus élévé que les taux observés sur les axes routières occidentaux !

Ainsi, l'insécurité routière fait désormais partie des premières causes de mortalité au Cameroun.

        
                  C'est pourquoi, étant particulièrement sensibilisée à cette situation par mon histoire personnelle, je souhaite désormais oeuvrer pour faire prendre conscience aux populations en France et en Afrique, de la nécessité de changer de comportement et de mentalité face aux dangers de la route.

                   Nous souhaitons aussi contribuer à soulager la souffrance des victimes de la route en marquant l'endroit où les accidents ont eu lieu pour que chacun se souvienne qu'un être humain y a perdu la vie.
                   
J'aurais moi même apprécié d'être ainsi soutenue quand j'ai perdu mon enfant, et que l'endroit où sa vie s'est achevé ne soit plus un endroit anonyme où l'on passe avec indifférence et où peut être d'autres drames ont eu lieu depuis.
DISCOURS AU SENAT
 
 

vign_cimg0805

vign_cimg0806

vign_cimg0807

vign_cimg0809

vign_cimg0811

vign_cimg0812

vign_cimg0813

vign_cimg0814

vign_cimg0815

vign_cimg0816
PASSAGE A L'EMISSION AFRICA N°1
Vign_sylvie_jango_association_drames_de_la_route_en_afrique-54ddd_1_
 
Drame sur la route
 
STOP A LA VIOLENCE ROUTIERE
 
STOP A LA VIOLENCE ROUTIERE
 
LES EFFETS

° acuité visuelle et champ visuel latéral réduits,
° impatience ou anxiété grandissante,
° mauvaise coordination des mouvements,
° somnolence qui peut aboutir à l'endormissement...

* DES SOLUTIONS

° se reposer avant de partir,
° faire une pause d'1/4 d'heure environ, toutes les 2 heures,
° boire de l'eau et prendre des repas légers et équilibrés,
° pouvoir alterner la conduit avec un passager...

LA FATIGUE MUTIPLIE LES RISQUES D'AVOIR UN ACCIDENT.
Elle est à l'origine de plus de 30% des accidents mortels sur la route.


MEDICAMENTS ;

* Les effets

Les médicaments ne doivent pas être pris à la légère...
Vertiges, sensations D'ivresse,
troubles de la vision : la prise de certains médicaments en apparence -
inoffensifs, peut modifier le comportement au volant.

* DANGEREUX

Un simple sirop contre la toux peut provoquer une certaine somnolence-
diminuent fortement la vigilance.

* MELANGE VIOLENT

Associer les médicaments avec de l'alcool par exemple, peut augmenter les effets de chacune-
des substances.

* PICTOGRAMME

Il figure sur les boîtes de médicaments susceptibles de provoquer une somnolence,
ou une perte de vigilance.

Pour savoir si un médicement peut altérer la capacité à conduire un véhicule,
renseignez-vous auprès de votre médécin ou de votre pharmacien.


ALCOOL :

* LES EFFETS

L'alcool provoque :
° des troubles de l'équilibre,
° une plus grande sensibilité aux éblouissements,
° une réduction du champ visuel,
° une diminution des facultés de choix er de raisonnement,
° un allongement de la durée du temps de réaction...

* ALCOOLEMIE

C'est la quantité d'alcool pur contenue dans 1 LItre de sang.
Elle se mesure en gramme d'alcool par litre de sang (g/l de sang = 0,25 mg/ l d'air expiré.
les doses d'alcool standard représentent toujours un apport équivalent en quantité d'alcool.

- 25 cl de bière à 5° = 10 cl de vin à 12° = 3 cl d'alcool distillé à 40 °

Dès 0,30 g/ l, les effets de l'alcool se manifestent,
L'alcoolémie atteint son maximum entre 1 ou 2 heures si l'on a mangé, et seulement
entre 15 et 30 mn si l'on n'a pas mangé.

*ELIMINATION

Le foie élimine l'alcool à 95 % mais chaque individu n'élimine pas la même quantité :
La fourchette varie entre 0, 10 et 0, 30 grammes par litre
de sang en une heure.
Ex. je bois un verre ------> 30 mn + tard -------> 0,20 g / l -------> 2 h + tard ------> 0,0 g / l
( Hypothèse élimination : 0,20 g / l h ).

CONTROLES D'ALCOOLEMIE

QUI ?

Les forces de l'ordre contrôlent les conducteurs.

* Contrôles obligatoires : accident corporel, infraction gave.

* Contrôles facultatifs : accident matériel, (même non responsable)
et n'importe quel contrôle routier.

* Comment ?

ALCOOTEST

L'air expiré traverse un tube contenant un réactifnchimique de couleur jaune ;
le réactif vire au vert a contact de l'alcool.

ETYLOTEST

Appareil électronique dans lequel il faut soufler et qui affiche numériquement l'alcoolémie.

ETHYLOMETRE

Il mesure directement et précisément la
concentration d'alcool dans l'air expiré (mg/l d'air ). Ce contrôle précis et non
contestable est obligatoire en cas de résultat positif avec l'lcootest ou l'éthylotest,
de refus de souffler dans la ballon, d'ivresse, de blessures...

Analyse de sang

En cas d'impossible de faire autrement, une prise de sang est effectuée ( g/ l de sang ).

* SANCTIONS

* Contravention : Entre 0,50 g/ l  et 0, 79 g/ l de sang (0, 25 mg/ l et 0,39 mg/ l)

* DELIT : A partie de 0,80 g / l de sang ou 0,40 mg/ l d'aire expiré.

* CONSEILS
Lors d'une soirée entre amis, prendre un taxi ou un transport en commun
ou désigner celui ou celle qui ne boira pas d'alcool pour ramener les autres-
En toute sécurité.


DROGUES :

Les effets

Les effets de la drogue sont similaire à ceux de l'alcool.
La consommation de drogues (cannabis, ecstasy...)s'accompagne de troubles du comportement
incompatibles avec la conduite.

* CANNABIS

Sa consommation peut occasionner des difficultés à accomplir une tâche, pertube la perception-
Visuelle et la mémoire immédiate.
L'association alcool/cannabis provoque un profond assoupissement interdisant la conduite.

* CONTROLES

Le dépistage des stupéfiants est systématique en cas d'accident mortel.
Le dépistage est possible en cas d'accident corporel ou matériel, d'excès de vitesse,
de non-port de la ceinture, ou de simple soupcon !

* COMMENT ?
Par analyse après consommation de stupéfiants fait encourie les mêmes,
peines qu'une alcoolémie de 0,8O g / l.

A RETENIR....

*Vue : 5/10 èmes minimum pour les 2 yeux, après correction.
-----------------------------------------------------------------------------------

* Fatigue : pause de 15 mn environ après 2 h de conduite.
-------------------------------------------------------------------------------

* Médicaments : beaucoup sont incompatibles avec la conduite.
----------------------------------------------------------------------------------------

* Alcool : danger à partie de 0,30 g/ l ; contravention à partir de 0,50 g/ l
et délit à partir de 0,80 g / l.
---------------------------------------------------------------------------------------------------

* Drogue : dépistage possible dans de nombreux cas.

 
journée d'action et prévention 06/05/11
 
 
 
album village de la securité routière a versailes du 15 au 17 septembre 2011
 
Vign_CIMG0884
 
Vign_Photo0627
 
Vign_CIMG0886
 
Vign_Photo0625
 
Vign_CIMG0885
 
Vign_CIMG0888
 
Vign_CIMG0889
 
Vign_CIMG0879
 
Vign_CIMG0883
 
Vign_imgp0883
PREAMBULE.


Le dimanche 10 novembre 1996 en milieu de matinée... Le soleil brillait très fort dans la ville de Dschang à l’ouest du Cameroun et les heures s’égrenaient lentement... Je n’oublierai jamais cette journée… Quand on m’a appelé pour m’annoncer la mort de mon fils de cinq ans percuté par un chauffard de la route sous les yeux de sa sœur aînée, le temps s’est arrêté pour toujours.

J’ai appris plus tard que sa vie aurait pu être sauvé s’il avait été pris en charge aussitôt après l’accident. Mais le manque de structures adaptées dans cette région n’a pas permis que soit entreprise une action médicale qui pût nous épargner cette tragédie.

C’est pour épargner à d’autres familles cette peine et ce chagrin immense que j’ai décidé de fonder cette association.

Son objet est de mettre en place des structures médicales adaptées, dans cette région montagneuse de l’ouest camerounnais ; pour prendre en charge les accidentés de la route sans perdre un seul instant.

Avec votre aide nous n’oublierons pas non plus les petits enfants que cette insécurité routière a rendu orphelins.

 
 
 
Vign_imgp0878
 ici-Lui qui nous a quitté...

La floraison de son verger explose en abondance de fruits magnifiques....
C'est en se débattant qu'il est parti
Sa voix s'est tu ici-bas
Mais dans un autre pays là-bas,
Continu a raisonner,
Plus pure, plus transparente que jamais....
Là-bas,
Il marche sur de nouveaux sentiers
L'obscurité de la vallée de l'ombre s'est transformé en lumière:

Il fallait qu'il s'occupe des affaires de son père làbas.
 
Vign_imgp0883
L'accident n'est pas dû à la fatalité, mais il résulte souvent d'une accumulation de risque pris par les conducteurs.

* VITESSE : + DE 40 % DES TUES
Dans la moitié des accidents, on retrouve des excès de vitesse ou des vitesses inadaptées aux
circonstances.

* ALCOOL : + DE 30 % DES TUES
Ne pasoublier que, dès 0,30 g / litre de sang, les effets pernicieux de l'alcool se révèlent mais ne sont pas
ressentis par le consommateur.

* AUTRES CAUSES D'ACCIDENTS

* Le non-respect du code de la route :
Les refus de priorité, les dépassements irréguliers, les changements de direction sans précaution
sont répertoriés dans 50 % des accidents de la route.

* ETAT PHYSIQUE GENERAL :

La fatigue, l'inattention, la maladie, les médicaments, les drogues sont répertoriés dans 8 % des accidents de la route.

* NON PORT DE LA CEINTURE

Le non port de la ceinture augmente le risque d'être tué en cas de choc.
L'éjection par le pare-brise s'accompagne de blessures graves au visage.
Les passagers arrière non ceinturés deviennent des projectiles meurtriers pour les passagers avant.
Attacher la ceinture, c'est - le plus souvent - reste conscient malgré un choc et avoir la possibilité de se dégager de son véhicule
en cas d'urgence.
Sur les lieux d'un accident, 2 possibilités existent :
1 - les secours ont déjà été organisés-----> il faut éviter de s'arrêter,
2 - l'accident vient de se produire-------> il faut absolument s'arrêter et porter assistance aux victimes.
3 ACTIONS SONT NECESSAIRES : Protéger, Alerter et Secourir.

* PROTEGER
-----> Pour éviter l'aggravation de l'accident

° Se garer de manière à ne pas constituer un risque d'accident suplémentaire, et à ne pas gêner l'approche des secours.
° Couper le contact et, si possible, débrancher les batteries des véhicules accidentés.
° Ne pas fumer.

En cas d'incendie,utiliser un extinctincteur en dirigeant le jet vers la base des flammes et à défaut d'extincteur, utiliser
du sable, de la terre , ou une couverture, mais surtout pas d'eau.

----> BALISER les lieux de l'accident dans les 2 directions avec :

- les feux de détresse,
- des riangles de présignalisation qui doivent être placés à 30 mètres au moins de l'accident et être visibles à 100 mètres au moins.

De nuit, utiliser des lampes de poches et éclairer les véhicules accidentés avec les phares d'un autre véhicule,
placé sur l'accotement, perpendiculairement à la route, quand c'est possible.



 
Vign_imgp0877
ALERTER

   Appeler les urgences, la police, gendarmerie, pompier 

QUE DIRE AUX SERVICES DE SECOURS ?

   Nombre de véhicules impliqués.
   Types de véhicules ( poids lourds, transport de substances dangereuses..).
   Lieux précis de l'accident (se référer aux panneaux, aux travaux...).
   Attendre que le correspondant dise de raccrocher 

SECOURIR 

Pour agir efficacement, il est indispensable de suivre une formation de secourisme;
Autrement, il faut assister les blessés sans aggraver leur état (parler avec la victime pour qu'elle reste consciente...).

A la victime, il ne faut surtout pas : 

- lui donner à boire (ni eau, ni alcool ),
- le transporter dans sa voiture,
- lui retirer son casque,
- l'exposer au froid ou aux intempéries,
- le déplacer ou tenter de le sortir du véhicule sauf pour le protéger d'un danger imminent : incendie, éboulement, noyade...

N.B:
* Environ 5700 tués sur les routes et 1/4 des tués sont les 15-24 ans.
-----------------------------------------------------------------------------------------------
* Vitesse, alcool, drogue, fatigue,médicaments, non respect du code de la route sont les principales causes des accidents mortels.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 
En cas d'accident, s'arrêter sinon délit de non assistance à la personne en danger : 

- Protéger les lieux (feux + triangles....).
- Alerter les secours (depuis votre téléphone ou borne d'appel d'urgence ). 
- Secourir les blessés (parler, réconforter, réchauffer ).
 
Vign_imgp1077
 
 
Angelo Ledoux
09/06/2013 22:16:58
Salut je trouve vachement interressant ce que vous faites pour réduire les drames de la route je pense que la sensibilisation est un gros boulot à faire mais je reste convaincu que si autour de vous se definie d'avantage une bonne carte communicationelle vous y arriverez par la grace de Dieu. Je me propose volontier d'écrire une chanson de sensibilisation pour votre association dans le but de vous apporter ma modeste contribution dans cette lourde mission que vous vous êtes donné. Au cas où ma proposition retiendrai votre attention veillez me contacter au 00905338724463 ou m'écrire à l'adress angelo_ledoux@yahoo.fr
Princesse Sylvie
13/06/2012 20:19:17
Salut à tous, Exprimez vous car nous avons besoin de votre avis pour avancer.
 
Vign_senat_19032011_014
 
 
 
 
 
Vign_Photo0446
 
 
 

vign_02_01_2017_570

vign_02_01_2017_570
ADRA est éligibe au régime du mécéna
 
BONJOUR A TOUS VOUS ETES TOUS INVITER AUX FORUM DES ASSOCIATIONS AU CHATEAU DE VERSAILLES LE 08/09/22012 DE 8hà18H
En bonne intelligence avec les services de gendarmerie et de la police de la circulation qui se déploient
sur l'ensemble du territoire pour apporter aide et assistance aux différents usagers de la route,
l'association drames de la route en Afrique ( A.D.R.A ) a conçu un programme de sensibilisation. Les intervenants seront nombreux, mais l'objectif sera unitaire :

Rendre les usagers de la route plus conscients des dangers qu'ils courent en enfreignant les régles de la circulation routière

Pour que tout le monde soit convaincu qu'un accident n'a jamais été un drame qui n'arrive qu'aux autres !


 
  ACCUEIL.

Contre les chiffres du malheur : 

Nos prochaines missions :

1- Grand programme spécial vacance d'été 2011 à 2012 pour la Prévention routière.
2- Sensibilisation a la vitesse : sur les accidents de circulation  : "la vitesse qui tue."
3- Les accidents de circulation : "Nos enfants meurent sur la route."
5- Campagne : " Vacance en sécurité" : "Ma vie est la tienne - Ta vie est la mienne."


La campagne  "Vacance en sécurité" aura pour objectif : 

- Abaisser le nombre d'accident et sauver des vies pendant les vacances :

- Inciter les autorités à intervenirs et à mobiliser d'important moyen humain et matériel pour gérer la croissance du trafic routier pendant les vacances.

Des chiffres alarmants
 "     Les chiffres  sont là   "


Sur la route Edéa-Douala, proche de la ville principal du cameroun, avais déclaré Monsieur Pius Njawe, sécrétaire exécutif de la FJJ:"En 2008/2009, les accidents de la route au cameroun, sont la deuxième cause de mortalité derrière le paludisme".

Les chiffres du sécrétaire d'état à la défense (SED ) sont plus précis:
- 875 accidents mortels dont 1150 décès et 6245 blessés pour l'année 2005, d'après le Lieutenant -colonel bidja henri robert, Représentant du SED.
- 47000 infractions au code de la route recenser par la gendarmerie nationale.
- 8% des particuliers roulent en excès de vitesse;


 
Sensibilisation

L'association éveille les consciences  !

Et interpelle tout ceux qui utilisent la route .

Il s'agit d'un appel à la vie  mais aussi aux règles car pour que chacun ait droit à la vie, les règles et les obligations sont nécéssaires.

C'est pourquoi nous devons respecter les lois de la circulation, car elles sont faites pour notre bien être.

    Elles sont la garantie de nos vies : Ma vie est la tienne, ta vie est la mienne.

      La sensibilisation doit donc avoir pour but de combattre les comportements  dangereux,
qui sont malheureusement encore trop répandus chez les conducteurs :

- l'excès de vitesse , l'alcool au volant, le non port de la ceinture de sécurité, l'usage du téléphone au volant...

Respectons la limitation de vitesse !

Pensons a nous-même, mais aussi à ceux qui viennent dans notre direction à bord de leur propre véhicule.

INSTALLATION
CONDUCTEUR

* Règlage du siège

1 - S'asseoir bien au fond du siège.
2 - Enfoncer la pédale d'embrayage
      (en gardant le talon en contact avec le plancher)
3 - Avancer ou reculer le siège de façon à ce que le dessous de la cuisse soit en contact
avec la mousse du siège.

* REGLE DU DOSSIER

1 - Coller le dos en appui sur le dossier.
2 - Tendre le bras droit au dessus du volant.
3 - La paume de la main doit toucher le haut du volant, sans
décoller les épaules.

RETROVISEURS

RETRO INTERIEUR
1 - Rester toujours en contact avec le dissier, de façon à ne bouger que la tête pour
contrôler vers l'arrière du véhicule;
2 - Régler le retro de manière à voir le bas de la vitre arrière dans le bas du miroir.

ROTRO EXTERIEUR

Apercevoir la poignée de la portière arrière dans le coin en bas et à droite du rétroviseur sans bouger du siège.
L'angle de vue doite être le plus large possible.
<<<<<<sur une 3 portes, cherche à ne voir qu'une partie du véhicule.
ETAT PHYSIQUE AU VL
Vign_divers-alcool-paris_headerphoto

comment regarder :

* Regarder loin pour détecter une situation conflictuelle dans la circulation.
* Ne pas regarder droit devant soi ; avoir un oeil sur tout.

° Corrections

Avec des lunettes ou des lentilles de contact, l'acuité visuelle minimum exigée pour les permis A,B et E (B) est d'au moins 5/10èmes.

°Conseils


Si le permis mentionne "verres correcteurs" ( Lunettes correctrices ) on ne doit pas conduire sans lunettes.

L'utilisation des lunettes .

Avec des verres de contact ( Lentilles ) il est conseillé d'avoir des lunettes ou des lentilles de rechange dans le véhicule.

L'utilisation des lunettes de soleil est déconseillée la nuit.

°LA FATIGUE ;

Les cause de la fatigue sont liées :
* à l'environnement ( monotonie, densité du trafic, surenchère d'informations-
Publicitaires et autres...)
* Au véhicule (bruits excessifs, mauvais état, confort médiocre....),
* Au conducteur (soucis, énervement, migraine, rhume, stress..),

° LES SIGNES

° bâillements,
° crampes,
°courbatures,
°picotements des yeux, maux de tête,
° agressivité...

 
Vign_imgp0766
 
Vign_imgp0786
 
Vign_imgp0771
 
Vign_imgp0865
VILLAGE DE LA SECURITE. ROUTIERE VERSAILLES 2011
Vign_photo_36
 
Vign_photo_15
 
Vign_photo_11
 
Vign_ssl20069
 
Vign_ssl20086
 
Vign_imgp0765
 
Vign_imgp0779
 
Vign_imgp0761
 
Vign_imgp0770
 
Vign_imgp0820
 
Vign_cimg0588
 
Vign_getattachment_17
 
Vign_cimg0590
 
Vign_cimg0503
 
Vign_imgp0773
 
Vign_ssl20083
 
Vign_imgp0764
 
Vign_imgp0761
 
Vign_imgp0815
 
Vign_imgp0772
 
Vign_imgp0769
 
 
Vign_imgp0832
 
Vign_imgp0884
 
L'EQUIPE ADRA FRANCE.

REPRESENTANTS :

JANGO SYLVIE MAMI ( Présidente )
Opératrice Financière.

Vice Adjointe : MADAME MAURIN YVONNE.
( Adjointe Technique Administratif  )

Membre D'HONNEUR :
MADAME TERRADE ODETTE -
 ( Senatrice. )

Monsieur GARMENDIA : ( Trésorier. )
Professeur.

ADRA  :  France au 10 Rue Charles Gounod 78000-
Versailles.

Mail : adra.france78@gmail.com
SiteWeb : www.secoursetsolidarite.com
Portable : 0681783431
Fixe : 0139538341

 
ETRE A L'AISE

Pas d'entraves aux mouvements, pas
de réduction du champ visuel
par le nombre de passagers par
des objets encombrants,
par des décorations qui pendent
aux rétroviseurs ou sont collées
sur les vitres.

* ETRE CONCENTRE SUR
LA CIRCULATION

Téléphoner en conduisant est
interdit parce que le conducteur
se concentre davantage sur la
conversation que sur la route.
Le conducteur doit:
-laisser la boîte vocale se charger
de prendre le message, ou un
passager répond, ou le conducteur
s'arrête en sécurité dès qu'il le peut.

ETRE RESPONSABLE

La conduite d'une voiture qui
pèse près d'une tonne n'a rien
de banal, c'est une activité à part
entière.
Le conducteur doit toujours
pouvoir réagir rapidement face
à n'importe quelle situation.

* A EVITER

Manger, fumer ou boire en
conduisant, nuisent à la vigilance
et peuvent allonger le temps de
réaction...
Dans le tabac, monoxyde de
carbone et niccotine provoquent
somnolence, maux de tête, etc.
Ainsi qu'une diminution de la vision
nocturne et de la notion de relief.

CEINTURE

* Bouclez-la !

Le conducteur doit boucler sa ceinture
et s'assurer que tous les passagers
sont attachés, ( à l'avant et à l'arrière
des voitures particulières ou
camionnettes. ).

* DISPENSES

Certaines dispenses sont
possibles mais non recommandées
pour la sécurité...
- Il peut s'agir des personnes dont
la taille est manifestement inadaptée,
- de la police, etc.

* COMMENT LA BOUCLER ?

La sangle abdominale doit reposer
bien à plat sur le haut des cuisses
et la sangle thoracique doit reposer
sur la clavicule puis être reliée à la
boucle sans être ni vrillée, ni détendue.

* Pourquoi la boucler ?

La vitesse est une énergie
qui est dispersée presque
instantanément lors d'un choc
contre un obstacle.
Tout ce qui n'est pas attaché
solidement au véhicule est projeté
violemment vers l'avant.

AIRBAG

* SECURITE SUPPLEMENTAIRE

L'airbag ( ou coussin gonflable)
est un amortisseur de choc.
Même lorsque le véhicule en est
équipé, le port de la ceinture
reste obligatoire.

L'airbag côté passager doit être
désactivé en cas de transport dos
à la route d'un bébé dans un siège
homologué.

D'une manière générale, il faut
veiller à ce qu'il n'y ait aucun objet
entre l'airbag et l'occupant qu'il protège.

Le sac gonflable ( " airbag" )
est une protection supplémentaire
contre les chocs violents.

Pour le conducteur, c'est un appoint
qui empêche le contact entre la tête
et le volant, le corps étant déjà retenu
par la ceinture.
Pour le passager, il empêche
le contact avec le tableau de bord.

Nécessairement associé à la ceinture
pour son efficacité, il en améliore
les effets de 15 à 25 %.

Logés dans la partie centrale
du volant et dans la planche de bord,
les airbags sont activés en cas de choc.
Les coussins se gonflent
en 30 millièmes de seconde environ.
Pour amortir le mouvement
des passagers, du gaz est expulsé
des coussins.

Seule l'épaisseur de la portière
(environ 20 cm ) protège d'un
impact latéral.
C'est pourquoi, les airbags latéraux
se déploient sur le côté des sièges
afin de protéger les occupants en
cas de choc latéral violent.

* ENFANTS
Les enfants de moins de 10 ans doivent
être placés dans un dispositif homologué,
adapté à leur âges.
A retenir...
* Port de la ceinture obligatoire à l'avant
comme à l'arrière.
--------------------------------------------------------------
* Sièges homologués obligatoires pour
les enfants en fonction de l'âge et du poids.
-------------------------------------------------------------
* Airbag désactivé quand un enfant est
placé dos à la route à l'avant du véhicule.
-------------------------------------------------------------

*N'OUBLIONS PAS LE CONTROLE
TECHNIQUE QUI EST OBLIGATOIRE

Les véhicules de plus de 4 ans
qui ont subi une visite technique
satisfaisante doivent porter :
- une vignette sur le pare-brise,
- un " timbre carte grise" comportant
la date de validité et la lettre
A (pas de contre-visite ) ou la lettre
S (contre-visite ) ou la lettre
R (véhicule non roulant.)
 
Vign_598780_386506311397056_1664289928_n_1_
 
Vign_cimg0634
 
Vign_cimg0686
 
Vign_cimg0161
 
Vign_ssl20007
 
Vign_cimg0179
 
Vign_cimg0172
 
Vign_ssl20100
 
Vign_cimg0809
 
Vign_cimg0807
 
Vign_022_photos_26_11_2011
 
Vign_cimg0811
 
Vign_cimg0746
 
Vign_cimg0786
 
Vign_cimg0792
 
Vign_cimg0782
Journée 26/05/2012 Versailles
 
Vign_cimg0769
 
Vign_image001
 
Vign_photo-0385
 
Vign_photo-0383
solidarité du 1er au 3/6/2012
 
Vign_imagescaajbtvj
 
Vign_imagescac1e0ir
 
Vign_imagescabjpokg
 
Vign_securite-routiere_specialistauto-374x351
Conférence 10/11/2012
Vign_Photo0448

 
Vign_Photo0447
© 2010
Créer un site avec WebSelf